Image
Top
Menu

ÉQUIPE

Vos nouveaux meilleurs amis.

Parce qu’une image vaut mille mots, SYNOVIE met son professionnalisme et son expérience à votre service. Depuis 2007, nous nous sommes spécialisés dans la vidéo et la photo sous toutes leurs formes. Et parce que la communication est un outil complémentaire et indispensable, nos prestations se développent logiquement dans cette direction. En bref, nous construisons des images à votre image !

Synovie images - Olivier HANSZ équipe

Olivier HANSZ

Depuis sa plus tendre enfance, ce mordu des petits ou grands écrans voulait y travailler, d’une façon ou d’une autre. Au début, il voulait commenter les matchs de l’équipe de France mais heureusement, depuis quelques années, il a changé son fusil d’épaule.

A la place, il préfère raconter les mille-et-une histoires qui fourmillent dans son cerveau. Licence de cinéma en poche, ce « maniaque des plannings » (dixit ses collègues) apprécie tout autant tenir la caméra que d’organiser de A à Z des tournages et des déménagements. Et en plus, promis, il ne mord pas !

Synovie images - Adrien MICHEL équipe

Adrien MICHEL

Ce qu’il y a de bien quand on a du mal à décider quoi faire de sa vie, c’est que les études permettent de repousser l’échéance. Si, au final, renoncer à l’ingénierie, au droit et aux Pogs a été une sage décision, les images ont toujours eu pour lui une place importante.

Ses facilités pour la photographie se seront révélées tardivement, mais, comme disait Nietzsche, « c’est pas bien grave ». Face au choix cornélien entre paparazzi pour starlettes et reporter de guerre, il a coupé la poire en deux et affectionne autant l’exploration urbaine que la découverte de nouveaux visages.

Synovie images- Mathieu WINCKEL équipe

Mathieu WINCKEL

Quand les autres petits garçons voulaient devenir pompiers, lui préférait dire « réalisateur« . Le destin lui a été favorable : aucun de ses anciens camarades ne porte l’uniforme aujourd’hui. Passionné d’histoires et d’images, il sort de l’université avec une licence de cinéma et l’envie intarissable de tourner.

Quelques années et quelques jobs alimentaires plus tard, il aura fini par toucher à tout (sauf à la cocaïne) avec un enthousiasme toujours intact. Optimiste béat, il vit dans un appartement trop décoré avec sa collection de cravates, accessoire qu’il juge suffisant à paraître élégant.